Tour de la grande Casse 16 au 19 Juin

, par  Pascal Poulard

4 participants : Bernard Beaulaigue, Gérard Boucherot, Bernard Vial, Pascal Poulard.

1er jour :

Départ 11 h du parking du Laissonnay ( Au-dessus de Champagny) le temps est nuageux avec des éclaircies qui nous ouvrent la vue sur la grande glière , la paroi de l’Epéra et la face nord de la grande Casse. Nous marchons sur la neige molle à partir de 2500m et arrivons au refuge du col du Palet vers 17h30 .Très bon accueil et bonne bière revitalisante suivie d’un bon repas. Une douzaine de randonneurs au refuge.

2ème jour :

Nous avons décidé de faire 2 étapes en une , pour rattraper un jour de RTT d’un des retraités. Grosse descente sur le lac de Tignes par les pistes où nous trouvons un peu de matériel (gants, rondelles de batons...) et même de l’argent. . Puis nous attaquons une longue montée sur le col de la Leisse où nous retrouvons la neige pour une longue descente. Passant par le refuge de la Leisse où nous nous arrêtons un peu pour casser la croûte et boire un café (non, non pas de bière) . Nous continuons direction entre deux eaux et prenons à droite pour monter au Col de la Vanoise. Il se met à neiger et nous arrivons au nouveau refuge vers 18h, soit environ 10h dans les godillots.
Après une bonne douche chaude, une bonne bière, nous faisons coinnaissance avec Claire la bergère du Queyras qui est en admiration devant la Grande Casse. Nous partageons ensemble une bonne Polenta/ bœuf bourguignon , puis dodo.

3ème jour :

Normalement une étape beaucoup plus courte rejoignant le refuge du Grand Bec en passant par le col de leschaux. Mais la neige tombe abondamment , le col est risqué avec des pentes raides, surtout qu’il manque des piolets dans les sacs...Par un autre passage la neige est encore là, heureusement une variante mais elle est longue. J’ai bien cru que j’allais dormir sur le sentier, mais la pluie arrive et nous arrivons encore tard et trempés au refuge du Grand Bec ( et encore 10 h dans les cannes).
Refuge très accueillant , nous sommes seuls et le gardien est très sympa. Belle vue sur le Grand Bec.

4ème jour :

Départ tôt cette fois un retour sans variante sur sentier. Il fait froid ce matin mais très beau, il nous faut éviter les névés car les glissades seraient risqués.
Très beau parcours à travers les mélèzes et les cascades. Arrivée à Champagny vers 13H.