La Meije s’est fait attendre ... ... Jusqu’au 10 Avril !!

, par  Pascal Masset, papy poulardos

Départ Montbrison le samedi à 5h30.
Arrivée à la Grave à 9h sous les nuages, location de ski de rando, nous remontons jusqu’au col du Lautaret où tout se dégage ciel bleu et soleil. Descente vers Briançon, et arrêt juste après le paravalanche pour le départ au pic Blanc du Galibier. Nous croisons déjà des skieurs qui ont entamé la descente dans une neige de rêve, il est tombé environ 5 /10cm durant la nuit. Après 3 heures d’efforts sous un soleil de plomb et une chaleur d’avril, nous arrivons en haut du sommet 2955 m, magnifique belvédère entre les alpes du Sud et les alpes du Nord. Descente tranquille dans une bonne neige en haut puis dans une "soupe compacte " vers la fin. Jolie course qui permet à chacun de doser ses efforts et aux risques limités à la descente. Une bonne bière, et même deux , sont nécessaires pour hydrater les organismes. Nous regagnons notre gîte aux "Terrasses" au -dessus de la Grave.

Très bel emplacement face à la Meije où certains évoquent des souvenirs d’une traversée que seuls ceux qui l’ont effectué peuvent comprendre la hauteur de l’engagement que cela représente (sic)…

Gîte sympa, dommage que le patron le soit moins et que l’accueil ne soit pas plus chaleureux, mais le groupe a remédié à cela !

Nuit "paisible" en dortoir p’tit déj à 8 h et départ Dimanche pour les Vallons de la Meije.

Très beau temps, beaucoup de skieurs au guichet, ambiance sport et matos. Un pot d’accueil est servi pour une journée consacrée au télémark, démonstration et compétition , impressionnant ...

Arriver au plus haut du domaine, sur le glacier de la Girose à 3600m sous le Rateau, le panorama est grandiose et nous rêvons pour l’an prochain d’effectuer la descente côté refuge de la Selle (avis aux amateurs).

Nous entamons dans une neige légère, une belle pente vierge de traces, plaisir et sensations, qui nous emmène jusqu’au refuge Chancel. Puis nous rejoignons par une piste difficile et bosselée entre les mélèzes le pylône 1, 1800m. Chaud les cuisses .
Après motivation des troupes nous remontons jusqu’en haut pour dévaler à nouveau cette pente fabuleuse. Arrêt casse-croûte en haut du téléférique avant de s’engager côté vallons de la Meije, meilleure neige avec quelques passages ardus , mais tout le monde suit . On stoppe à l’intermédiaire 2400m, car il y a trop peu de neige jusqu’au pylône 1 et il faut l’avouer la fatigue dans les jambes commence à se faire sentir. Retour à la Grave nous dégustons notre dernière bière assis en terrasse face à la Meije, débutants ou confirmés tout le monde a apprécié cette journée de ski hors piste, hors pair ... free ride pour les chébrans. Enfin c’est le retour sur Montbrison, car il y en a certains qui travaillent le lendemain (sic).

Très belle sortie à remettre plus tôt dans la saison pour l’année prochaine.
Papy

Brèves Toutes les brèves