L’Ascension du CAF aux Estables ou L’Ascension des Estables par le CAF

, par  Pascal Masset

Sortie CAF de l’Ascension aux Estables

Jeudi matin : Montbrison, Fay sur Lignon (escalade)

rdv 9h30 sur le parking de Forez Nettoyage : tout le monde est là. Les vélos, le matériel et les sacs perso sont chargés dans le camion, le temps est au beau fixe et l’humeur est joyeuse. Les cafistes se répartissent dans 2 voitures en plus du camion et c’est parti, direction le site d’escalade de Fay sur Lignon. Une pause pipi-café (ou l’inverse suivant le cas !) au Perthuis s’impose : un petit vent frais nous surprend.... Arrivés au parking du site, nous retrouvons Chantal et nous déjeunons avant de nous rendre aux pieds des voies. Magnifique site d’escalade pour tout niveau, ensoleillé le matin et à l’ombre l’après-midi. En fin d’après-midi, nous regagnons les voitures, direction le gîte des Ambres aux Estables, après un crochet par le Mont Pointu pour repérer les voies d’escalade que nous grimperons dimanche. Un "chemin de chèvre" nous permet d’accéder au sommet d’où nous découvrons les magnifiques paysages de Haute-Loire et où nous avons la chance de pouvoir observer des tulipes sauvages en fleurs !

Vendredi : sortie VTT

Départ du gîte, direction croix de Boutieres par la route, puis nous empruntons des chemins bien chaotiques et pleins d’ornières pour Ste Eulalie, puis Sagnes et Goudoulet où nous déjeunons à l’auberge. Les troupes sont fatiguées et affamées ! Nous repartons, repus, pour les Estables en passant par le Mont Gerbier de Jonc toujours par les chemins. Tout le parcours fut parsemé de chutes en tout genre pour tout le monde, heureusement sans gravité sauf peut-être la derniere des miennes à 20 m de la fin de la derniere côte qui m’a valu 2 métatarses fracturés (!) et un retour sur une jambe, à vélo heureusement électrique !.

Samedi : lac d’Issarlès (VTT et escalade)

Départ en VTT pour les uns et en voiture pour la blessée, direction le lac d’Issarlès. Au cours du parcours, sur le plateau ardéchois au dessus du lac d’Issarlès, les vététistes découvrent 2 yourtes et un kota finlandais, puis surplombe le lac avant de rejoindre le reste de la troupe qui stationne sur la plage du camping. Tout le monde pique-nique sur la plage. Après une petite sieste réparatrice, Pascal M., Rémi et Philippe enfourchent de nouveau leur VTT pour retourner aux Estables, les autres se dirigent vers le site d’escalade au bord du lac pour une petite séance de grimpe. Tout le monde se retrouvera le soir au gite autour d’une bière avant de passer à table.

Dimanche : Mont Mezenc (marche), Mont Pointu (escalade) et retour.

Le camion chargé, tout le monde se rend, motorisé, sauf Rémi infatigable qui ne quitte pas son vélo, au pied du Mézenc. Au bout d’une ascension d’une bonne demi-heure, le spectacle est grandiose ... et largement venté : d’un côté l’Ardèche sauvage et accidentée, de l’autre la Haute Loire au relief plus doux. Nous reprenons les voitures pour nous rendre au site d’escalade du Mont Pointu où nous pique-niquons /grimpons / "siestons"... suivant les envies.

Et comme tout a une fin ... même les bonnes choses, nous regagnons Montbrison.

Brèves Toutes les brèves