Du ski en chez les Kirghizes

, par  Rémy Morel

Jour 1 :

Dix cafistes se sont envolés en direction du Kirghizistan pour 15 jours de ski en Asie Centrale. Le vol Lyon - Bichek via Istanbul a connu un retard d’une heure et demie ce qui pouvait compromettre la correspondance en Turquie. Ce fut finalement bref, un car nous attendaient à la descente de l’avion. Après un long trajet de 50m nous embarquons directement dans l’avion suivant.

JPEG

Ce bref transfert à peut être été la cause de l’égarement d’une des housses de ski du groupe. Elle contenait la paire de ski de Gilles et celle de secours, ainsi que le traineau. Nous espérons la retrouver rapidement, chose non aisée notamment à cause de la barrière de la langue et notre anglais montbrisonnais. Ce n’est que vers 5h du matin que nous atteignons la guest house.

Jour 2 :

Au réveil, vers 11h nous prenons un petit déjeuner léger en compagnie de nos guides Jo et Gulzada. Nous prenons la direction du centre ville pour une visite guidée de la capitale kirghizes. Elle débute par les monuments de l’ancienne république soviétique d’un style Enki Bilal. Mais certains couples celle leur union sous cet art.

JPEG

Apres un repas traditionnel, nous prenons le chemin du marché central d’Osh. Nous y achetons des fruits secs, du thé. Et surtout nous rencontrons une grande convivialité et faisons de belles rencontres. La journée se clôture par le traditionnel apéritif.

JPEG

Jour 3 :

Après avoir réglé des soucis administratifs nous embarquons tous dans les 4x4 pour prendre la direction de Suusamyr. Durant les quatre heures de route nous franchissons le col de Teu-Achui à 3100 m d’altitude. Nous descendons ensuite dans un paysage sublime pour rejoindre notre destination pour plusieurs jours.

JPEG

Certains profites des quelques heures pour effleurer pour la première fois la neige Kirghizes sous un soleil magnifique.

Jour 4 :

Aujourd’hui nous chaussons les skis après quelques minutes de voiture. Le temps est nuageux mais nous laisse le plaisir de skier. Après une belle trace de 1000m ou 1200m de dénivelé positif, nous descendons dans une neige profonde mais agréable à skier dans 80 cm de neige pour les excellents skieurs que nous sommes.

JPEG

Quelque fois délicate mais elle ressemble à notre neige quand on a la goûté
Nous terminons la journée par un petit apéritif avec des produits montbrisonnais fourme et saucisson sont avoir honneur.

Jour 5 :

Nous partons dans un jour blanc pour skier en partant directement de notre hébergement. Après une longue traversée nous cheminons sur une croupe qui nous laisse présager de bonnes conditions de descente. Après 900m de dénivelé nous atteignons l’altitude de 3100m de dénivelé. Au début de la descente la neige est profonde peu évidente. Ensuite la neige est plus aisée et les pentes continues mais il faut cependant éviter les cailloux. Nous terminons par un repas au chaud.
Demain la météo s’annonce clémente pour demain. À suivre...

JPEG

Jour 6 :

Au réveil les nuages non annoncés nous refroidisse un peu. Au cours du trajet routier parsemé d’une intervention pour dégager une voiture qui a visité le fossé à cause de la route complètement gelée , nous changeons d’objectif.
Finalement, nous optons pour un sommet repéré de la route. Jo notre jeune guide s’évertue à faire la trace sur le plat nous menant au début de la pente. Le temps s’est éclairci et le paysage est à couper le souffle.

JPEG

Nous montons jusqu’à 3300m pour changer de versant. Nous entamons la descente dans une superbe neige transformée qui nous donne beaucoup de plaisir. Deux tiers du groupe remonte en traversée pour atteindre une pente repérée à la montée. De quoi finir la journée en beauté.

JPEG

Jour 7 :

Aujourd’hui la météo s’annonçait nuageuse. Nous sommes partis près de notre hébergement pour atteindre une altitude de 3000m. Nous avons terminé dans le brouillard avec une neige croutée.
Nous arrivons tôt à la guest house afin de prendre la route pour la ville de Toktogul. Nous arrivons en fin d’après midi ce qui nous laisse le temps d’une première visite. Nous terminons cette journée par un repas typique au sein de la famille du responsable de l’agence.

JPEG

Jour 8 :

Pour ce jour de repos nous passons le matin à parcourir le marché de la ville de Toktogul. Nous y achetons quelques souvenirs à ramener.

JPEG

Après un repas traditionnel au marché nous rentrons à la Guest House. Nous décidons ensuite de partir faire une petite randonnée qui nous permet de rencontrer un berger et d’admirer la ville avec un peu de hauteur.

JPEG

Jour 9 :

Nous partons de Toktogul en laissant la guest house.

JPEG

Pour prendre la route et remonter dans la vallée de Suusamyr et atteindre le Kizart. Ainsi plus de 7 h de route sont prévus. En fait, en raison de la neige et de plusieurs coulées, nous mettrons plus de 11h à travers des routes souvent cahotiques.

JPEG

Les paysages traversés sont variés et parfois sublimes. Nous arrivons alors tard et partageons un repas chez l’habitant.

Jour 10 :

Nous prenons la route en direction du village d’Eshperov. Nous devons passer un col à plus de 2600m. Nous avons prévu de nous y arrêter et de skier les pentes qui le surplombe. Nous partons sous les nuages en attendant le soleil annoncé. Après deux belles descentes.

JPEG

Après le casse croûte, cinq skieurs remontent en direction d’un petit sommet surmonté d’une antenne. À notre arrivée, le gardien nous interpelle. Après avoir eu peur de nous, il nous invite à entrer chez lui pour nous offrir un café et nous parler de sa vie. Nous reprenons la route pour une ferme située près du village d’Eshperov

Jour 11 :

Nous partons de la ferme pour s’approcher du lac Issky-Kul. Nous nous arrêtons pour faire une randonnée près de ce lac immense. C’est le second lac d’altitude au monde en superficie. Après que quelques membres du groupe ce soit baignés dans son eau froide et légèrement salée. Nous montons en direction des canyons tout proche.
Le paysage qui s’offre alors à nous est sublime.

JPEG

Après une seconde petite randonnée près d’un village, nous atteignons la ville de Karakol.

Jour 12 :

Nous sommes partis en direction de la station de ski de Karakol. Une grande partie du groupe part pour une randonnée à proximité de la station et certains pour du ski en station. Nous nous retrouvons pour le repas.

JPEG

Une partie des randonneurs repartent pour une randonnée et une descente dans les arbres sympathique dans un couloir étroit. Après quelques rencontres avec des arbres locaux le groupe reprend la direction de la ville pour une visite de l’église orthodoxe, de la mosquée et de quelques boutiques.

Jour 13 :

Après plus d’une heure de route, nous arrivons au village de Girguala. Nous démarrons notre randonnée sous le soleil avec un paysage fantastique. Nous cheminons au dessus du village et rencontrons un chien qui va nous suivre toute la journée.
La neige est tellement bonne qu’après le repas nous repartons pour une nouvelle descente.
Voici notre guide pour ces 2 semaines :

JPEG

Un grand merci à lui pour sa gentillesse, son attention et pour les moments de plaisir partagés.

Jour 14 :

Il est temps de prendre la route de la capitale. Au programme plus de 300km etenviro. 6 heures de route. Au cours de celle ci, nous prenons tout de même le temps de visiter des bains d’eau chaude. Certains en profite pour se baigner.

JPEG

Nous arrivons à la capitale assez tôt pour faire un dernier tour de marché. Notre chef de groupe en profite pour revêtir une panoplie soviétique qui lui va à merveille. Nous terminons par un repas avec l’équipe de l’agence.

Brèves Toutes les brèves