Sortie escalade Calanques : du 21 au 26 septembre 2018

, par  Rémy Morel, Pascal Poulard

15 Participants : Philippe et Patricia D, Pascal S, Chantal M, Pierre et Colette T, Manu B, Alain et Viviane F, Michel et Bernadette F, Jean Noël G, Pascal et Huguette P et Jean Kemlin (blessé)

Hébergements : Auberge de Jeunesse de Cassis

Samedi :

Nous partons tous pour Callelongue pour aller grimper. Après 1 heure de marche d’approche. Nous arrivons à la falaise de Méandre dans le secteur des Goudes. Après de belles grimpes sur un très bon rocher, du 5 a au 6 b (en tête pour Philippe), nous profitons du beau temps pour allez faire trempette sur la plage.
De retour a l’auberge et après un petit apéritif nous dégustons une bonne ratatouille amoureusement préparé par les filles. En désert la mousse au chocolat de Jean ne fait pas long feu et les gâteaux des filles trouvent de nombreux adeptes.

Dimanche :
Plusieurs groupes se forment. Deux cordées : Pierre et Coco, Papy et Chantal se cassent les doigts dans La Sans Souci Intégral. 5b, 5c (trop patiné pour ne pas tirer au clou). Une cordée composée de Pascal et Philippe monte sur le plateau de Castelvieil pour descendre en rappel et rejoindre la voie "vide et eau" 6a+ soutenue. Le reste de l’équipe, Bernadette, Michel, Jean Noêl, Patricia, Huguette, Alian, Viviane et Manu, prend la direction du plateau de Castelvieil par la traversée de la grande vire d’En Vau, pour rejoindre par l’arche le plateau et casser la croûte la haut.
Après ces réjouissances nous nous retrouvons tous sur la plage d’En Vau pour une baignade fraiche. Puis en fin d’après midi une partie de notre groupe remonte sur le Forez pour retrouver leur travail du lendemain.
Retour à l’auberge pour un apéro bien mérité et une bonne poêlée de haricots du jardin de pierre et Coco. Puis fromage (d’ailleurs il en reste encore) et tarte aux pommes de Manu.

Lundi :

Nous décidons d’aller grimper à Morgiou sur le secteur de l’Abri Côtier. Mais en arrivant au pied du col la barrière d’accès est fermée à cause du vent et par précaution au risque d’incendie. Du coup nous voulons nous rabattre sur un secteur à l’abri du vent et sympha l’Etoile Noire aux alentours de La Ciotat. Après beaucoup de péripéties nous arrivons dans une carrière austère et entamons après beaucoup d’hésitations quelques grimpettes difficiles.
Mais au bout d’une paire d’heures la maréchaussée vient nous verbaliser ; car nous avons ouvert (enfin Jean) la barrière d’accès. Pascal, Coco et Manu nous quittent pour rejoindre Montbrison.
Retour à l’Auberge ou Bernadette nous prépare de bonnes pâtes à la bolognaise... et c’est tout.

Mardi :

Deux cordées ; Michel et Bernadette, Pierre, Pascal et Jean Noël se lancent à l’assaut de l’éperon Ouest de l’Essaidon 4c, 5b maxi. Très belle escalade avec une vue imprenable sur la mer et les falaises environnantes.

"Je suis la mer d’écume.
Je suis la roche vive
Je suis le vent infini
Le souffle qui soupire
Et la voix qui apaise"
Albert RINAUDO

Retour à l’auberge, apéro et ...pâtes à la bolognaise, pour ne pas changer !> Merci Bernadette ...

Mercredi :

Nous décidons de finir ce séjour dans les Calanques en allant faire la Traversée Ramon. Ambiance aérienne, parfois délicate, esthétique et finissant par 2 belles longueurs soutenues. Puis de retour à l’auberge, nous prenons la route pour rejoindre notre Forez.

Conclusion :

Super semaine, arrosée de soleil, de bonne humeur, sans "prise de tête", découverte pour certains d’un paradis pour la grimpe.