Ski de randonnée nordique dans le Jura

, par  Pascal Poulard

Mercredi 22 janvier :

Nous partons de Montbrison en mini Bus pour Mijoux dans le Jura. Arrivé à notre gîte "La Michaille" nous cassons la croûte puis vu le manque de neige dans la vallée, nous décidons d’aller faire un tour à pied le long de la rivière la Valserine, en aller et retour sur 10 km environ.
Le soir après un bon repas nous prenons possession de nos lits.

Jeudi 23 janvier :

Départ du Vattay (1200mt) en direction de la Dôle (1677 mt). Très beau parcours en direction des crêtes avec vue sur la Suisse et un troupeau de chamois sous le sommet. Casse croûte au soleil avant d’amorcer une descente délicate, car un peu glacée, mais avec un paysage magnifique en passant par le plateau de la Vuliette.
A notre arrivée, après une bonne douche et un petit apéro, nous passons à table pour dévorer un bon bœuf braiser aux carottes lentilles. Tout les repas sont préparé par la patronne Géraldine avec un savoir faire unique et des ingrédients naturels du terroir.

Vendredi 24 janvier :

C’est encore sous un soleil radieux que nous partons ski aux pieds du gîte (985 mt) pour monter au col de la Faucille (1318 mt) par la piste verte de la station de Mijoux qui est fermée en semaine. Puis nous remontons sur les crêtes en direction de sommet de Mont Rond (1596 mt), après un petit casse croûte, nous continuons jusqu’au Colomby de Gex (1688 mt) pour redescendre dans une neige lourde, cassante et irrégulière jusqu’au chalet du Cabaret (1340 mt). Nous récupérons la piste forestière de la Maréchaude qui nous emmène au col de la Faucille. De là, nous redescendons tant bien que mal, par les pistes rouge de la station de Mijoux.
Nous arriverons à l’auberge à la tombée de la nuit, assoiffés et affamés !

Samedi 25 janvier :

Départ des 3 Cheminées (1230 mt communes de Bellecombe) pour suivre à travers le long de la GTJ en direction de la Borne au Lion (haut lieu de la résistance Jurasienne). Bon casse croûte au soleil pour continuer un peu plus loin prendre le café au typique refuge du Berbois. De la nous entamons une belle montée, digne d’une trace de ski de rando alpin, emmener par notre Gégé préféré, qui nous emmènera au sommet de la crête du Merle (1448 mt). Après quelques petites variantes pour la descente, nous rejoignons la piste en direction du nord par la ferme du gros Gendre pour rejoindre notre point de départ. Une encore très belle journée ensoleillée et bien remplies de glisse et chutes.

Dimanche 23 janvier :

C’est le dernier jour, le temps est maussade et il se met à pleuvoir, aussi nous décidons d’aller à Prémanon visité le musé de Paul Emile Victor. Très bien. Ensuite notre Jean a insisté pour passer faire un tour du côté de St Claude, histoire de voir la musé de la Pipe, mais bien sûr c’est fermé le dimanche. Donc retour tranquillou jusqu’à chez Gérard et Agnès qui nous préparent les saucisses de morteaux acheter le matin à Mijoux et arroser d’une (ou 2) bonnes bouteilles du Jura.

Ce fut encore une très bonne semaine, avec une neige suffisante, un soleil radieux et un groupe très sympathique.
Merci encore à Yves Trottet, Jean Pacalet, Bernard et Hélène Beaulaigue, Jean Kemlin, Lulu (invité d’honneur) Agnès et Gérard Boucherot et le Papy Poulardos.