Les Hautes Chaumes, "une pièce rare" à portée de pieds !

, par  Rémy Morel, Bernadette Fournial

Landes, prairies, bruyère, myrtilles, arnica, gentianes : patrimoine unique que six cafistes ont côtoyé ce week-end du 18 et 19 juillet. Vingt-quatre kilomètres le premier jour, dix-huit kilomètres le deuxième avec un bivouac au rocher Y.

Contemplation sur la vallée du Livradois au coucher du soleil, le dos contre la pierre chauffée par les derniers rayons. Notre beau ‘’monument naturel’’ est toujours plein de charme.

De Baracuchet aux jasseries de Garnier, l’Oule, le col des supeyres, les Allebasses, Prabouré, la Tuile et le rocher Y le premier jour.
Dimanche, la Tuile, le haut de Prabouré, jasserie du coq Noir, Haute Vallée, le jas du Mas, pont de Sichard, Combe Basse et retour à Baracuchet.

Une nuit douce dans les herbes folles ou dans son hamac accroché aux pins tortueux, nous nous sommes blottis dans nos sacs de couchage au soleil levant. La nuit a été fraiche mais au petit matin, une multitude d’odeurs et de plantes magnifiques illuminent le paysage.

Merci à toi, Rémy, d’avoir eu l’idée de proposer cette sortie.
Bernadette.